Act against Aids

Notre histoire

Les temps forts de la fon­­da­tion

Notre histoire débute en 2003, lors­que le pro­fes­seur Ruedi Lüthy dé­cide de met­tre sur pied un pro­gram­me de traite­ment pour les pa­tien­tes et les pa­tients VIH/sida en Afri­que australe. Au­jourd’hui la New­lands Clinic à Harare/Zimbabwe dénom­bre plus que 6 000 pati­en­tes et patients.

2017: Stefan Zimmerli reprend direction médicale

Dr. méd. Stefan Zimmerli, médecin-chef du Service universitaire d'infectiologie de l'Inselspital à Berne, assumera la direction médicale de la Newlands Clinic. Le Prof. Ruedi Lüthy restera actif et se tiendra à disposition pour prodiguer, si nécessaire, des conseils médicaux.

2016: Un nouveau nom pour la fon­da­tion

Le 1er juillet, Swiss Aids Care Inter­natio­nal, devient la Ruedi Lüthy Foun­da­tion avec pour objec­tif d’as­surer à long terme la conti­nui­té d’un projet se­lon la phi­lo­so­phie du pro­fes­seur Lüthy, car le trai­te­ment du VIH s’é­tend sur plu­sieurs gé­né­ra­tions.

2015: Un centre de santé pour les femmes

Grâce à un legs important, un centre de santé pour les femmes peut voir le jour: prévoyance et traitement du cancer du col de l’utérus à l’intention des patientes VIH, mais également conseils autour de la planification familiale et des relations.

2014: Matthias Wid­maier nou­veau direc­teur

Un nou­veau pas est franchi dans la planification de la suc­ces­sion: le pro­fes­seur Ruedi Lüthy passe le té­moin à Matthias Wid­maier en lui confiant la direction générale de la Newlands Clinic. En sa qua­lité de di­rec­teur mé­di­cal, Ruedi se con­cent­re à nou­veau da­van­tage sur la prise en charge des pa­ti­ents et la for­ma­tion.

2013: Une clinique VIH modèle

La Newlands Clinic devient une cli­ni­que mo­dèle au Zim­bab­we: l’or­ga­ni­sa­tion à but non luc­ra­tif Po­pu­la­tion Ser­vices In­ter­na­tio­nal (PSI) ouvre trois cli­ni­ques sur la base de notre mo­dèle. La New­lands Clinic forme le per­son­nel et sou­tient la PSI dans la con­cep­tion, la ré­ali­sa­tion et l’as­su­ran­ce-qua­lité.

2012: Sabine Lüthy nou­vel­le di­rec­trice

En janvier, la fille de Ruedi Lüthy, Sabine, reprend la direc­tion de la fonda­tion. L’objectif étant de ga­ran­tir la pour­suite du tra­vail de Ruedi dans la même phi­lo­so­phie que lui, même après sa retraite.

2011: Un centre de for­ma­tion propre

La fondation Bern­hart-Matter facilite l’acqui­sition d’un ter­rain et d’un bâti­ment des­tiné à abri­ter un centre de for­ma­tion, dont l’inau­gu­ra­tion se dé­rou­le en avril. Des spé­cia­lis­tes lo­caux y suivent des for­ma­tions tout au long de l’année.

2009: Une clinique en pleine crois­sance

Plus de 2 000 pa­ti­entes et patients, dont au moins 800 en­fants sont désor­mais suivis à la Newlands Clinic. Le pre­mier cours de for­ma­tion des­tiné au per­son­nel soignant et aux méde­cins a lieu en pa­ral­lèle. Le film montre le quo­tidien au sein de la cli­nique en ce temps-là.

2008: L’em­mé­na­ge­ment dans la New­lands Clinic

En mai, la New­lands Clinic est ache­vée. La nou­velle cli­nique abrite plus de sal­les de trai­te­ment et per­met d’ac­cueil­lir davan­tage de pa­tien­tes et pa­tients.

2007: A la re­cher­che d’une nou­velle cli­nique

On manque de place à la Connaught Cli­nic, le pro­fes­seur Lüthy cherche un nou­veau bâ­ti­ment. En août, il lance la cons­truction d’une nou­vel­le cli­ni­que, plus grande, qui de­viendra la New­lands Clinic.

2006: Le cap des mil­les pa­tien­tes et pa­tients

Un premier objec­tif est atteint: en mars, la Connaught Cli­nic soigne son mil­li­ème pati­ent, l’équi­pe d’à pei­ne 20 collabora­trices et col­la­bo­ra­teurs at­teint ses li­mites.

Novembre 2004: De l'aide pour les enfants

En raison du grand nombre d’enfants qui nécessitent une thérapie VIH, le professeur Lüthy et son équipe suivent une formation spécialisée sur le traitement des enfants dispensée par le professeur Christoph Rudin de l’Hôpital universitaire pédiatrique des deux Bâle.

Janvier 2004: L’ouverture de la clinique

En janvier, la Connaught Clinic à Harare, ainsi appelée autrefois, est achevée. En mars, une fois le personnel formé, les premiers patients et patientes sont déjà soignés.

2003: Com­ment tout à com­men­cé

En février, le pro­fes­seur Ruedi Lüthy fonde «Swiss Aids Care In­ter­na­tio­nal», aujourd’hui re­bapti­sée «Ruedi Lüthy Foun­dation». Dès le mois d’août, il se met à la re­cherche d’un bâti­ment ap­pro­prié à Harare/Zim­bab­we et pro­cède au recru­te­ment du per­son­nel soignant et de la­bo­ra­toire.